Accueil > Sa Majesté, la CITROËN SM turbodiesel RG par Georges REGEMBEAU
Sa Majesté, la CITROËN SM turbodiesel RG par Georges REGEMBEAU
J'imagine les puristes posant leurs mains sur leur front en signe de désespoir au fait d'entendre parler de la CITROËN SM conjuguée au diesel, ce ne serait que tirer une conclusion hâtive que d'accorder une image poussive et nauséabonde à cette motorisation qui dans le cas présent à retrouvé ses lettres de noblesses, elles figurent sur la calandre, il s'agit des initiales RG. Ce chapitre est consacré exclusivement à la CITROËN SM TURBODIESEL RG personnelle de Mr REGEMBEAU. Photo Eric RIOULT
Document Etablissements REGEMBEAU C'est en 1974 que Georges REGEMBEAU se penchera sur une solution de fiabilité conjuguant performances et économie pour la SM. L'expérience acquise depuis de nombreuses années avec les DS diesellisées verra les premières CITROËN SM équipées d'un moteur atmosphérique d'une cylindrée de 2400 cm3, dévelloppant 88ch, la vitesse de pointe est de 170 km/h.
Les premières versions atmosphériques affichaient le monogramme RG accompagnée de l'indication DIESEL. Photo Eric RIOULT
Photo Eric RIOULT Constamment en quête d'amélioration, Georges REGEMBEAU créera la version turbodiesel de 135 ch, elle passera à 145 ch pour aujourd'hui atteindre 165ch avec une cylindrée de 2650 cm3. Ces moteurs et boîtes de vitesses sont entièrement réalisés par les Etablissements RG. Le monogramme accompagne cette fois l'indication turbodiesel 6 vitesses.
L'aménagement du compartiment moteur diffère nettement par rapport à la version V6, le moteur présente une silhouette plus mince que celui d'origine mais ne vous méprenez pas, car le turbodiesel est loin d 'être ridicule puisqu'il offre des performances très proches de la version à carburateurs en puissance et en vitesse de pointe tout en offrant ce qui manquait cruellement à la motorisation latine, la fiabilité. Photo Georges REGEMBEAU
Photo Eric RIOULT La boite métallique que l'on aperçoit au premier plan renferme le système de respiration et de régulation d'alimentation en air du turbo diesel. Celui-ci permet de maintenir la vitesse du véhicule quel que soit le relief de la route. On remarquera là encore la qualité de travail du maitre en constatant que l'organisation autour du bloc moteur n'a plus rien à voir avec l'origine puisque les accessoires tels l'alternateur, la pompe HP, le compresseur de climatisation sont recentrés plus en arrière. Les poulies d'entrainement de ceux-ci sont en matériaux inoxydables et du plus bel effet.
page1/3 - suivante